« Ici les lucioles » Johanna Rocard

SONY DSC

Ici les lucioles, 2015 – Johanna Rocard
pochette d’archive, impressions numériques, pierre peinte et paillettes
édité en 20 exemplaires
25 euros

SONY DSC

En 1975, Pasolini annonce la disparition des lucioles, ces minuscules et improbables lueurs d’humanité dans un monde de terreur. En 2012, Georges Didi-Huberman lui rétorque la survivance de ces dernières, qui n’auraient disparues qu’à la vue de ceux qui ne sont plus à la bonne place pour les voir émettre leurs signaux lumineux.

Une pierre, des images comme des fragments, non pas des ruines mais des résidus de quelque chose qui n’aurait pas tout à fait disparu, la preuve qu’il existe encore de manière souterraine, un scintillement.

Johanna Rocard s’empare des codes et du vocabulaire de l’archive et propose une micro-entreprise de conservation fictionnelle. En extrayant des éléments du réel, se pose la question de l’attention portée à une poésie fragmentaire et quotidienne, et de l’espace de projection offert.

Entre l’archive et le jeu de la fiction se crée une rencontre du passé et du présent, d’où émergeraient quelques possibles pour l’avenir.

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

Pour plus de renseignements sur l’artiste Johanna Rocard :

http://johannarocard.wixsite.com/travaux